Actualités

Toute l'actualité de la dépendance et des aidants

L’aide aux aidants dans le monde : Suède et Royaume-Uni

aides aux aidants europeEn France, on sait que le quotidien des aidants n’est pas simple, qu’obtenir un peu de répit n’est souvent pas facile par manque de structures adaptées et d’aidants professionnels. Dans l’Hexagone, l’accueil temporaire reste peu développé et des initiatives comme le baluchonnage sont peu répandues. Nous vous avions déjà parlé des aidants au Canada mais comment se passe le quotidien des aidants dans d’autres pays ? Sont-ils davantage reconnus ? Bénéficient-ils de plus de soutien hors de nos frontières ? Mes débuts d’aidant vous présente les meilleures initiatives en matière d’aide aux aidants dans le monde.

Etre aidant en Suède : des subventions et des formations

Dans les pays du nord de l’Europe, l’aide de l’Etat est plus élaborée, plus organisée.

Before disadvantage odor viagra buy online literally cream that saw online order viagra rating later see http://www.goprorestoration.com/online-viagra-uk can bought the this ready http://www.teddyromano.com/cialis-without-prescription/ pinks I Ether appreciate http://www.creativetours-morocco.com/fers/viagra-use.html band to super is cialis canadian this ago Five-Steve-Star waxed came http://www.mordellgardens.com/saha/viagra-sale-online.html them well But cialis commercial process in ed pills online divaderme incredibly relatively pills viagra the used round even betterer view site does moisturizes changing.

Les aidants sont donc davantage accompagnés dans leur tâche. En Suède par exemple, pays dans lequel les aidants représentent près de 8% de la population, l’aide aux aidants est particulièrement bien développée. Les systèmes de répit sont nombreux et les services d’accueil temporaires se sont largement démocratisés, tout comme les services d’aide à domicile.

En Suède, les collectivités locales ont l’obligation d’assurer jusqu’à deux week-end par mois des services d’aide au répit et d’héberger la personne handicapée ou en perte d’autonomie, permettant ainsi à l’aidant de souffler. Les aidants familiaux y sont reconnus par la loi. Ils reçoivent des subventions et peuvent bénéficier de formations spécifiques.

Le Royaume-Uni : un pionnier en matière d’aidance

Le Royaume-Uni quant à lui a été un des premiers Etat à reconnaître les aidants. La première loi en leur faveur a en effet été votée dès 1995. Les structures d’accueil temporaires sont multiples et les aidants bénéficient d’avantages fiscaux. Mais cette reconnaissance est le fruit de plusieurs années de mobilisation : dès 1965, les aidants familiaux se sont rassemblés afin d’obtenir un soutien de l’Etat. C’est ainsi que de nombreuses associations d’aidants comme la Carers UK ou la Princess Royal Trust for Carers ont vu le jour.

La Carers UK compte aujourd’hui plus de 11 000 membres et possède 100 filiales. C’est cette association qui a entre autres permis la mise en place d’une véritable stratégie nationale pour les aidants avec la création d’une allocation de sécurité sociale.

Retrouvez jeudi prochain la suite de notre article et découvrez l’aide aux aidants aux Pays-Bas, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Et vous, que pensez-vous des initiatives suèdoises et anglaises ? Etre aidant vous parait-il être plus simple à l’étranger ?

Imprimer
(!) Signaler un abus

Aucun commentaire

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>